Une Ecole En Fôret à Genève

Le canton de Genève peut être fier du développement des structures d’accueil ou d’activités pour les enfants d’âge préscolaire en lien avec la nature. Il faut maintenant poursuivre le développement avec l’accueil scolaire en proposant une véritable école en forêt, sur le modèle d’autres écoles en Suisse, (Educaterre.ch, Point Nature, Waldkinder, etc).
L’école en forêt permettra de proposer un programme scolaire adapté aux besoins des enfants, inscrit dans le plan d’étude romand (PER) porté par la pédagogie par la nature, le tout en continuité ou en complément à l’offre scolaire présente.

Pourquoi ?
Durant les premières années de vie de l’enfant, le développement des organes et du cerveau a une importance primordiale. Grâce à la diversité qu’offre la nature et l’espace qui lui est donné, l’enfant met tous ses sens en éveil et développe des connaissances cognitives d’apprentissages, des aptitudes et des compétences qui lui seront utiles toute sa vie durant, adoptant des gestes écologiques et respectueux de l’environnement.
Le contact régulier et prolongé avec la nature permet à l’élève de créer un lien avec elle et d’apprendre rapidement à l’apprécier et à la respecter. Grâce à la diversité du milieu naturel et à l’espace, l’enfant met donc tous ses sens en éveil.
Le rôle des des enseignant-es est déterminant pour permettre de traduire le potentiel de l’environnement en espaces, en expériences d’apprentissages et d’acquisitions cognitives.
Le cadre naturel invite les élèves à faire des expériences sensorielles, motrices et créatrices d’une variété illimitée. La diversité de ce milieu naturel permet de susciter curiosité, découverte et apprentissage sur la faune et la flore.
Une grande curiosité est suscitée chez les élèves en terme d’exploration, d’immersion, de contemplation, de partage afin d’utiliser le cadre naturel comme levier d’apprentissage.
L’environnement naturel permet aux élèves d’être au cœur d’un endroit calme, sain et apaisant.

La mission
L’école en forêt a pour mission d’accueillir des enfants pour leur transmettre le désir d’apprendre en leur permettant d’acquérir, dans un cadre naturel, les meilleures connaissances et compétences, telles que ; la créativité, la détermination, la coopération ou encore la confiance en soi.
Ce contexte favorise le développement harmonieux de chaque enfant afin qu’il puisse participer pleinement à la vie sociale.

L’école en forêt vise également à:

  1. susciter en eux le désir permanent d’apprendre ;
  2. les aider à développer de manière équilibrée leur personnalité et leurs aptitudes propres dans un cadre naturel;
  3. les préparer à participer à la vie sociale, culturelle, civique, politique et économique du pays ;
  4. nourrir leur sens des responsabilités, leur faculté de discernement et leur indépendance de jugement.

    L’école en forêt respect le bien-être de chaque enfant et de son rythme d’apprentissage. Il est à l’écoute des possibilités de développement et des besoins spécifiques de chaque élève. L’école en forêt se veut adopter une vision inclusive de l’école visant à offrir une éducation de qualité adaptée aux particularités de chaque individu.
    L’école en forêt respecte l’intérêt individuel de chaque enfant, reconnaît son droit d’exprimer librement ses opinions et agit en partenariat avec les parents (Extraits tirés de la loi sur l’instruction publique C1 10)

La pédagogie
L’école en forêt inscrit ses programmes dans le cadre du plan d’étude romand (PER).
Elle favorise pour chaque élèves un épanouissement intellectuel, physique, social et affectif, en les aidant à développer la créativité, l’esprit critique, l’autonomie, la persévérance et le sens des responsabilités.

La pédagogie par la nature se base sur un apprentissage permettant de répondre aux besoins de l’élève, affectif, social, cognitif, sensoriel et moteur en :

  • éveillant la relation à l’environnement
  • favorisant des expériences directes avec la nature
  • stimulant la prise de conscience.

L’élève est une personne avec un caractère, où son rythme et son être sont respectés dans la bienveillance.
Sur la base d’observations et de sollicitations, le corps enseignant adapte son accompagnement à chaque élève en fonction de ses compétences, ses aptitudes et ses besoins d’apprentissage.